Les Différents Laits

Pour rappel :

 

Le lait en poudre est constitué de lait déshydraté (le lait est composé de 87,5% d'eau, la déshydratation réduit ce pourcentage à 3%). On reconstitue le lait en ajoutant simplement de l'eau à la poudre. De manière générale, il n'est pas nécessaire de recourir au chauffage de l'eau pour préparer un biberon. Utilisez le biberon dans l'heure qui suit sa préparation.

 

 

 

 

 

 

Vous l'avez remarqué au rayon des laits infantiles, on a souvent du mal à s'y retrouver. 

À QUOI FAUT-IL FAIRE ATTENTION SUR L'ETIQUETAGE ?

 

La réglementation sur la composition des laits infantiles est très stricte, il n'y a donc pas de grandes différences entre eux. Mais trois points sont à surveiller

 

La présence de DHA. Acide gras essentiel de la famille des oméga-3, il important pour le développement cérébral et sensoriel. Il est présent dans le lait maternel, mais pas dans tous les laits infantiles. On privilégie donc ceux qui en contiennent.

 

La teneur en protéines. En moyenne, elle est de 1,4 g/100 ml dans les laits 1er âge. On préfère ceux qui se situent en dessous (environ 1,2 g). L'excès de protéines est en effet néfaste pour les reins et augmente le risque d'obésité.

 

La concentration en sel. Sa valeur moyenne est de 21 mg/100 ml dans les laits 1er âge. On privilégie ceux qui en apportent moins. Là aussi, les besoins sont faibles et cela fatigue les reins.

 

 

BIO ET SANS HUILE DE PALME ?

 

Le bio, c'est bon pour l'environnement mais côté qualité, cela ne change par grand-chose... La réglementation est en effet très stricte : « Les teneurs maximales autorisées en nitrates et en pesticides sont très faibles. Aucun conservateur, colorant et arôme artificiel n'est admis. Quant aux additifs, seule une cinquantaine est autorisée, essentiellement des antioxydants, sur quatre cents »

 

La mention « sans huile de palme » n'est pas un critère de choix.  L'huile de palme est riche en acide palmitique, qui représente le quart des acides gras du lait maternel.

 

Les fabricants peuvent utiliser de l'huile de palme ou la graisse du lait, mais au final les teneurs en acide palmitique sont les mêmes.

 

En revanche, lorsque l'enfant grandit, il ne faut pas lui proposer trop de produits industriels contenant de l'acide palmitique, car un excès est néfaste pour la santé cardiovasculaire.

 

QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE LES LAITS 1ER ET 2E ÂGE?

La principale est la teneur en fer : le lait 2e âge en contient davantage, car les besoins augmentent à partir de 5-6 mois.  Le lait 1er âge est adapté au nourrisson qui ne boit que du lait, tandis que le lait 2e âge accompagne la diversification alimentaire 

QUAND PASSER AU LAIT DE VACHE?

 

Pas avant 3 ans. 

Le lait de croissance, lui, convient aux petits. Il apporte 20 à 30 fois plus de fer, important pour le développement psychomoteur et la lutte contre les infections.

On y trouve plus de « bons » lipides, notamment des oméga-3, dont le lait de vache est dépourvu, et de vitamines A, D et E. Mais 2 à 3 fois moins de protéines, l'enfant ayant des besoins limités, et moins de minéraux qui, en excès, peuvent fatiguer les reins

 

 

 

Il existe différents types de laits 1er âge adaptés aux besoins spécifiques des bébés qui ne tolèrent pas le lait 1er âge "classique" :

- Le lait hypo-allergique (HA) : spécialement conseillé pour la transition entre l'allaitement et le biberon ou en cas d'allaitement mixte.  GALLIA/ GUIGOZ/NOVALAC/PICOT  ha

- Le lait confort : en cas de petits reflux (régurgitations). GALLIAGEST / GUIGOZ CONFORT

- Le lait anti-régurgitation (AR) : en cas de régurgitations importantes. NOVALAC AR DIGEST (caroube + amidon) GUIGOZ AR (caroube) NIDAL AR (amidon) -- MAGIC MIX

- Le lait acidifié : en cas de problèmes intestinaux (coliques, ballonnements, constipations). NIDAL PELARGON / GUIGOZ AC / NOVALAC Calinova / GALLIA anticolique

- Le lait sans lactose : en cas de problèmes intestinaux et d'immaturité du système digestif (coliques ou diarrhées chez l'enfant de plus de 3 mois). MODILAC RIZ / MODILAC RIZ AR

- Le lait sans protéine de lait de vache : en cas d'allergie au lait de vache ou de diarrhées chez l'enfant de plus de 3 mois. NUTRILON / AA Nutramigen / PEPTIJUNIOR

 

Par expérience je peux conseiller certains laits.

 

Commencez toujours par un Lait premier âge classique ou pré si prescription.

 

- Si votre bébé souffre de reflux parlez à votre pédiatre du lait : NOVALAC AR DIGEST.

En effet la présence de Caroube et d'Amidon en épaississant évitera d'un coté la constipation et de l'autre la diarrhée contrairement aux laits contenant soit l'un soit ou l'autre.

 

- Si votre bébé souffre de colique un lait acidifié sera adapté : type PELARGON

 

- Si votre bébé a du mal digérer les protéines de lait de vache (beaucoup de gaz, pleurs pendant les biberons) parlez à votre médecin du lait : MODILAC RIZ qui existe aussi en AR si bébé présente quelques reflux.

 

Les laits type NUTRILON, NUTRAMIGEN, PEPTIJUNIOR sont des laits très liquides dans lesquels l'ajout d'un épaississant type MAGIC MIX s'avère indispensable. La prise de ce lait est parfois très difficile et doit se donner tiède.

Les intolérances aux protéines de lait de vache restant rares, demandez à ce que votre enfant subisse un test pour en être sûr.

 

N'oubliez pas d'adapter les tétines selon les laits. Vitesse 2 pour les conforts, 2 voir 3 pour les laits AR (le lait de riz est très épais)

 

Adapter les tétines permettra à votre enfant de ne pas avaler d'air et de se fait moins souffrir de problèmes digestifs.

 

Préférez également les eaux de sources, évitez les eaux minérales type Evian et bannissez l'Hépar.

 

Ne changez pas trop de lait il faut au minimum une adaptation de 10 jours pour que bébé en ressente les effets. 

Partagez ce contenu

Vous aimez ce site, N'hésitez pas à le faire connaître !

©2015-2019 nursedenuit.com

Christelle Nounou de nuit

    Nurse de Nuit Contacts

    • Facebook Social Icon

    Rejoignez moi

    • Instagram
    nurse de nuit