Réagir en cas de Fausse Route

Comment reconnaître les symptômes de la fausse route ?

Ils sont beaucoup moins évidents que chez l’adulte. Alors que celui-ci a le réflexe de tousser s’il n’est pas asphyxié, le nourrisson apprend tout juste à déglutir.

 

Voici les symptômes qui doivent alerter et inciter à agir au plus vite :

 

-L’absence de toux

-Des mouvements respiratoires non visibles

-Une pâleur, les extrémités des mains ou des pieds ou des lèvres qui deviennent bleues

-Une immobilité soudaine ou au contraire, une certaine agitation

Les causes de fausse route du nourrisson
 

Elles sont diverses, et leur prise en charge médicale en dépend.


Elles peuvent être liées à des erreurs techniques : 

- Bébé mal positionné : Si votre enfant est trop allongé pendant la tétée 
- Introduction trop rapide de liquide dans la bouche : l’enfant n’a pas le temps de réagir pour avaler correctement le liquide. C’est le cas des bébés gloutons
- Des tétines à vitesse trop rapide 
- Utilisation de pipettes ( Uvesterol°) qui nécessite une technique particulière pour éviter le risque de fausse route. (Préférez les tétines médicament)
- La fausse route du nourrisson peut être également liée à une immaturité : c’est à dire que bébé est né avec un système digestif et respiratoire pas complètement prêt. Cette immaturité peut causer des fausses routes notamment en cas d’immaturité du cartilage (cartilage trop mou). De même pour les muscles pouvant manquer de tonicité.

L’immaturité est plus fréquente chez les nouveaux nés et les prématurés.

Il existe également un risque chez les nourrissons présentant des régurgitations ou un reflux gastro-oesophagien. Le lait remonte de l’estomac pour se retrouver au niveau du carrefour aéro-digestif et le bébé peut « ravaler » une partie du lait en empruntant le mauvais conduit, c’est à dire la voie respiratoire.

 

Dans des cas plus rare il peut s'agir d’une malformation des voies digestives.
 

Comment réagir ?

 

En cas de  fausse route vous pourrez être amené à pratiquer la manœuvre de Mofenson. 

 

1-Asseyez-vous 

2-Mettez une main sur le ventre et le thorax de l'enfant et placez-le à plat ventre sur votre cuisse fléchie (sa tête est dirigée vers le bas, au-delà de votre genou) 

3-Avec le plat de l'autre main, donnez un coup sec et fort entre ses omoplates.

4-Et si le corps étranger ne sort pas, répétez cette opération plusieurs fois de suite. 

5-Même si votre enfant semble aller mieux, consultez impérativement un médecin. 

 

Ce geste de premier secours peut être appris lors d’une formation dispensée sur une demi-journée par la Croix-Rouge (pour un prix variant de 15 à 20 euros). De quoi être paré pour réaliser la manœuvre, même en situation de stress.

Conseil pour éviter les Fausses routes chez votre bébé

 

En cas de prise de médicaments (vitamines, traitement) privilégiez la prise à l'aide d'une tétine médicament. 

Adaptez la bonne vitesse de tétine à vos biberons (attention aux débits trop rapide) et n'oubliez pas de faire faire le rot à votre bébé.

Partagez ce contenu

Vous aimez ce site, N'hésitez pas à le faire connaître !

©2015-2019 nursedenuit.com

Christelle Nounou de nuit

    Nurse de Nuit Contacts

    • Facebook Social Icon

    Rejoignez moi

    • Instagram
    nurse de nuit