bienfaits-allaitement-ok.jpg

L'allaitement Maternel

 

Pendant la grossesse, certaines hormones préparent les seins pour l’allaitement. À la naissance, les seins sécrètent donc du colostrum. Ce premier lait, jaune orangé, est très précieux. Il contient une grande quantité de vitamines et de minéraux. Les globules blancs et les anticorps qui s’y trouvent protègent le nourrisson contre les infections. Le colostrum sert aussi à nettoyer l’intestin des déchets qui s’y sont déposés pendant la grossesse.

L’allaitement peut être difficile les premiers jours. Pour certaines mères et pour certains bébés, l’apprentissage peut aussi être plus long. La meilleure approche est alors de se faire confiance et de suivre son instinct. Si le déroulement de votre allaitement vous inquiète, n’hésitez pas à contacter un groupe de soutien en allaitement.

Il est important de profiter de la première période d’éveil du nouveau-né, habituellement dans les deux premières heures, pour démarrer l’allaitement. Placés en peau à peau sur leur mère, plusieurs bébés prendront le sein correctement ou encore le toucheront ou le lécheront, ce qui stimulera la production de lait de la mère.

Quelques bébés peuvent être très somnolents après leur venue au monde et ne sont pas prêts à boire. Si c’est le cas de votre enfant, maintenez-le en peau à peau et réessayez de l’allaiter plus tard. Cette proximité déclenchera certains réflexes de votre bébé. Ceux-ci existent justement pour l’aider à bien prendre le sein.

Les seins produisent de très petites quantités de colostrum. Cela est normal, car le bébé n’avale que quelques millilitres durant les premières tétées, ce qui est adapté à la toute petite taille de son estomac. Pendant cette période d’apprentissage, il est normal que le bébé tète très souvent. Ce sont ces petites tétées très fréquentes qui incitent votre corps à produire plus de lait.

Entre le deuxième et le cinquième jour, le colostrum sera remplacé par un lait plus blanc et translucide, mais tout aussi riche et nutritif. La quantité de lait produite augmentera alors très rapidement. C’est la « montée laiteuse ». Elle se produit même si le bébé ne tète pas.

Par la suite, la stimulation des seins est nécessaire pour maintenir la production de lait. La production de lait répond en effet à la loi de l’offre et de la demande : plus les seins sont drainés souvent, plus ils produisent de lait. Au contraire, moins ils sont stimulés, moins ils en produisent.

Je vous propose de télécharger le guide de l'allaitement maternel qui vous sera très utile pour vous accompagner dans votre désir d'allaiter

Télécharger Le Guide de l'Allaitement Maternel